RSS

Archiv der Kategorie: poèmes français

Ici vous pouvez trouver tous les poèmes en langue française publiés sur ce blog.

Ali, c’est la vie

Il y a deux semaines, j’ai eu la chance de participer au GoUrban, un camp international pour des scouts de partout du monde, ici au Luxembourg. Dans notre sous-camp, il y avait par exemple des scouts du Niger, du Sénégal, du Mexique, de la Géorgie etc. Un soir, j’ai lu mes poèmes du Bénin à qqn du Niger, qui s’appelle Ali, et il m’a accompagnée sur la guitare. À un moment donné, il a chanté les vers „Sophie, c’est la vie“ et „La vie, c’est une histoire, Sophie“ et je savais que je devrais écrire ce poème. Plus tard dans la soirée, j’ai lu le poème et il a joué la guitare et chanté, alors que deux garçons du Sénégal ont joué les Djembés et une fille a chanté, tout en accompagnant le poème. Tout cela était spontané, un moment perdu dans le temps, mais c’était partagé entre deux mondes. Cela m’a montré une fois de plus à quel point l’art peut réunir les hommes et je suis contente de pouvoir partager ce poème sur les rencontres humaines avec vous.

 

La vie est une longue route

Pleine de sensations et d’impressions

Qui mènent tes sens jusqu’à l’horizon.

Les saveurs et les odeurs

Des rencontres humaines

T’embrassent et te font goûter

Les épices de l’amitié.

Elles portent une mélodie

Douce et hésitante vers tes oreilles

Qui te fait découvrir note par note

La musique d’un autre monde.

Elle se mélange aux couleurs

Du poème de ton voyage,

Dans une collaboration artistique

Qui joue le concert

De sa synesthésie dans l’air,

Partagé entre deux mondes,

Pour un moment

Perdu dans le temps.

Mais la mélodie continue

Vers de nouvelles notes

Et d’autres vers

S’ajoutent à ton poème.

La sensation du moment

Libère la route

Pour de nouvelles directions,

Mais l’écho de cette synesthésie

A trouvé son vers dans ton poème

Et constitue une note

De la mélodie de la chanson.

La vie, c’est une histoire Ali.

 

Copyright Sophie Aduial 2017

 

Schlagwörter: , , ,

Mon premier livre: The Colours of Benin

Mon premier livre: The Colours of Benin

Pendant quatre mois, j`ai effectué un volontariat au Bénin et ainsi, j`ai vécu dans une culture qui m`avait été entièrement inconnue auparavant, mais le temps m`a appris à comprendre et même à aimer ce pays et sa culture. Pendant mon volontariat, j`ai fait beaucoup d`expériences inoubliables et j`ai connu beaucoup de beaux moments, mais j`ai également éprouvé de la critique et même de l`horreur face à certaines situations. Par conséquent, ce voyage m`a enseigné beaucoup et il a fortement changé ma conception de notre façon de vivre.

J`ai assimilé ces expériences dans des poèmes que je viens de publier dans le livre «The Colours of Benin». Il s`agit de pensées, observations et des instantanés, pour vous permettre d`accéder à ce monde, qui peut, dans toutes ses couleurs, être aussi merveilleux que cruel et pour vous offrir un autre point de vue sur «l`Afrique sous-développée». Chaque poème est accompagné par une photo que j`ai prise pendant mon séjour au Bénin et qui est en relation avec le poème. La plupart des poèmes sont rédigés en anglais, mais quelques-uns sont en français, la langue officielle du Bénin.

Vous pouvez commander le livre sur amazon.fr pour 10,50€, en annexe vous trouvez également le lien. J`ai publié le livre sur le site bod.fr (books on demand), les livres ne sont donc imprimés que sur commande. Par conséquent, il est marqué sur amazon que le livre n`est pas en stockage actuellement, mais ceci ne présente aucun problème, car dès que le livre est commandé, il sera imprimé et livré.

https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=sophie+modert+the+colours+of+benin

Pour conclure, je voudrais remercier d`avance tout ceux qui prennent en considération d`acheter le livre.

 

Sophie Modert

 

mots contre maux #4

«Je me vois si peu…»*



silence
j’aime bien les

moments muets
avant de s’endormir
ils peuvent être

longs

ou

courts
à nous
et à nous seul
de décider
mais peu importe

ils sont
toujours
des petites gouttes de paix

qui 

coulent 

lentement

du verre 

qui ce matin

m’éblouissait 

encore

mais qui or

estompe la vie

et la prend

sa crudité
pendant ces moments

je respire
ce silence amer mais

qui cache toujours

cet arrière-goût 

sucré 

d’un souvenir
c’est con je le sais

mais je commence tout de même

à chanter:
«un gamin cherchait le bonheur

sa carte était son petit cœur

il a trouvé en passant

une fleur des Balkans
la beauté de la fleur, elle luit

et l’ombre du gamin s’enfuit

il a toujours haï les mots qui traînent

qui endurent et qui comprennent
le gamin a grandi

la fleur l’a souri

chaque nuit il se souvient

du début qui les retient:
mon univers s’est crée

par ce baiser échappé

passé entre ces barres confues

de nos bouches cousues»
l’adulte lui a chanté
le gamin
peut dormir
une autre nuit

Copyright 2017 Tom Weber

*vers 15 du poème «Je t’aime» de Paul Éluard (liesez le ici)

 

Schlagwörter: , , , ,

Bild

Voyage au-dessus des nuages

 

Schlagwörter: , , ,

mots contre maux #3

«Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur, et rien d’autre.»

Paul Éluard

 

Schlagwörter: , , , , , , , ,

Danse nocturne

Danse nocturne

Un hommage à la nuit, à la danse et aux moments partagés avec des personnes aimées.

 

 

 

Danse nocturne

Deux silhouettes d`amour

Dans la petite France

Ont évoqué une dans intense,

Lançant leur adieu au jour

Et saluant la nuit

Comme une vieille amie.

 

Accompagnés par le fleuve

Qui pleure les fleurs

Des jeunesses perdues

Dont seul les larmes

Du fleuve

Demeurent.

 

Copyright Sophie Aduial 2017

 

Schlagwörter: ,

Bild

La chambre double

La chambre double

Aujourd`hui, je vous présente un poème qui a été inspiré par la poésie de Charles Baudelaire.

 

La chambre double

 

 

Une chambre tapissée dans toutes les couleurs,

Remplie des odeurs et saveurs délicieuses

Qui se développent en toute douceur

Et éclatent dans une note joyeuse.

 

Elles dansent avec des sons silencieux dans l`air

Qui est baigné dans une chaude lumière

Par les rayons du soleil éclatant

Qui mènent à la découverte de l`horizon.

 

Les fenêtres protègent la chambre

Contre les battements de la pluie

Et cette synesthésie douce et tendre

N`est corrompue par aucun mal d`autrui.

 

Mais ces sensations ne donnent aucune réponse

Au désir de goûter les vrais épices du monde,

Car elles racontent une histoire embellie

Et ainsi je m`enfuis, à danser sous la pluie.

 

 

Copyright Sophie Aduial 2017

 
 
 
Kunst trifft Poesie

Malerei ist Sprache für die Augen, Sprache ist Malerei für das Ohr.

the chronicles of An Overthinker

.thinking.reading.writing.

saminana

Human Rights, Literature and much more

Lyrifant

Wortgeweb & Sinngespinn

Stadtbibliothek Wolfsburg

BiblioBlog - Das Weblog der Stadtbibliothek Wolfsburg

Knight Owl

I'd risk the fall, just to know how it feels to fly.