RSS

Archiv der Kategorie: poèmes français

Ici vous pouvez trouver tous les poèmes en langue française publiés sur ce blog.

Patrie

Un concept, une idée

Qui n’obtient sa forme matérielle

Que par les lettres

Qu’on lui a assignées.

Mais hors du récipient linguistique

Des concepts abstraits,

Elle s’habille dans toutes les couleurs

Qui naissent et qui meurent

Selon le spectateur.

Nos fragments de conceptions

Se lancent dans une danse fragile

Avec les lettres qui leur donnent

Une forme solide et durable,

Une signification objective

Pour des perceptions subjectives.

Ainsi le sourire des personnes aimées,

Les paysages et les voyages admirés,

Nos angoisses et nos désirs,

L’ensemble entier de nos souvenirs

Sont libérés de leur existence

Dispersée dans nos esprits

Et réunis sous un seul nom : Patrie.

 

Mais si les fragments sont unis

Par des forces d’autrui

Et prennent une dimension collective,

Le jeu des couleurs

Ne s’adapte plus au spectateur,

Mais rejoint la palette définie

De drapeaux et de nationalités

Et les lignes des frontières dessinées.

La danse fragile des fragments

Gagne désormais en solidité

Et suit le rythme ordonné

Par la volonté d’une identité prétendue.

Cependant elle ignore la litanie

De ses victimes muettes,

Jouant les notes les plus faibles

Dans un concert qui réunit

Toute la joie et le bonheur,

Toute la misère et l’horreur

Qui peuvent être provoqués

Par une idée,

Formée de six lettres : Patrie.

 

Copyright Sophie Modert 2018

Advertisements
 

Schlagwörter:

Promenade de nuit

La nuit est sombre,

mais par un regard tendre

elle remplit mon esprit

d`une douce mélancolie.



La lune jette ses rayons

et je me sens emportée

par une profonde passion

pour le goût de la liberté.



Le monde se retire

et je me donne aux rêves

que la lune m`inspire.



Peu à peu je m`enfuis,

un sourire sur les lèvres

et je disparais dans la nuit.


Copyright Sophie Modert 2015

Promenade de nuit
 
Hinterlasse einen Kommentar

Verfasst von - 13. Februar 2018 in poèmes français

 

Schlagwörter: ,

mots contre maux #7

cassé

floue
la vision

m’abandonne
lentement
quel horreur

quelle liberté
je ne vois rien

un sens en moins
enfin
rien à voir
mais
plus à observer
à présent

les hommes

se définissent
par leur voix
si seulement

j’étais sourd
si seulement

j’étais muet
je veux connaître

les gens
sans les voir

sans les entendre

sans devoir répondre
«mais qu’est-ce qui reste ?»
tu me dis
ben, c’est évident, non ?
les gens
mais
comme ils sont vraiment

Copyright 2017 Tom Weber

 
Hinterlasse einen Kommentar

Verfasst von - 17. September 2017 in poèmes français

 

Schlagwörter: , , , ,

Emotions

Dans la collaboration

artistique de l`humanité,

ma vie, un poème,

écrit en rimes, rythmé

selon ma pensée

agitée et troublée.

Je veux la lancer au vent,

ne plus chuchoter,

enfin crier,

colorer ma voix,

un moment de liberté

dans le défilé

des vers ratés,

mais déjà, ma raison me rattrape

et le vent m`échappe,

dans mon reflet,

tout ce que je vois,

une silhouette muette.

 

Copyright Sophie Aduial 2017

 
 

Schlagwörter: ,

mots contre maux #6

Pazzie per forza !

 
Hinterlasse einen Kommentar

Verfasst von - 27. August 2017 in poèmes français

 

Schlagwörter: , , , , ,

mots contre maux #5

Ce sont des fleurs, oui, mais le poète il cherche ses Fleurs du Mal

 
Ein Kommentar

Verfasst von - 20. August 2017 in poèmes français

 

Schlagwörter: , , , ,

Ali, c’est la vie

Il y a deux semaines, j’ai eu la chance de participer au GoUrban, un camp international pour des scouts de partout du monde, ici au Luxembourg. Dans notre sous-camp, il y avait par exemple des scouts du Niger, du Sénégal, du Mexique, de la Géorgie etc. Un soir, j’ai lu mes poèmes du Bénin à qqn du Niger, qui s’appelle Ali, et il m’a accompagnée sur la guitare. À un moment donné, il a chanté les vers „Sophie, c’est la vie“ et „La vie, c’est une histoire, Sophie“ et je savais que je devrais écrire ce poème. Plus tard dans la soirée, j’ai lu le poème et il a joué la guitare et chanté, alors que deux garçons du Sénégal ont joué les Djembés et une fille a chanté, tout en accompagnant le poème. Tout cela était spontané, un moment perdu dans le temps, mais c’était partagé entre deux mondes. Cela m’a montré une fois de plus à quel point l’art peut réunir les hommes et je suis contente de pouvoir partager ce poème sur les rencontres humaines avec vous.

 

La vie est une longue route

Pleine de sensations et d'impressions

Qui mènent tes sens jusqu'à l'horizon.

Les saveurs et les odeurs

Des rencontres humaines

T'embrassent et te font goûter

Les épices de l'amitié.

Elles portent une mélodie

Douce et hésitante vers tes oreilles

Qui te fait découvrir note par note

La musique d'un autre monde.

Elle se mélange aux couleurs

Du poème de ton voyage,

Dans une collaboration artistique

Qui joue le concert

De sa synesthésie dans l'air,

Partagé entre deux mondes,

Pour un moment

Perdu dans le temps.

Mais la mélodie continue

Vers de nouvelles notes

Et d'autres vers

S'ajoutent à ton poème.

La sensation du moment

Libère la route

Pour de nouvelles directions,

Mais l'écho de cette synesthésie

A trouvé son vers dans ton poème

Et constitue une note

De la mélodie de la chanson.

La vie, c'est une histoire Ali.

 

Copyright Sophie Modert 2017

 

Schlagwörter: , , ,

 
Kunst trifft Poesie

Malerei ist Sprache für die Augen, Sprache ist Malerei für das Ohr.

the chronicles of An Overthinker

.thinking.reading.writing.

saminana

Human Rights, Literature and much more

Lyrifant

Wortgeweb & Sinngespinn

Knight Owl

I'd risk the fall, just to know how it feels to fly.